Je m’appelle Lahcen AGOUJIL, je suis géologue et guide montagne. Mon orientation professionnelle m’a fait prendre conscience de l’intérêt à développer le potentiel touristique des territoires de l’atlas marocain dont je suis originaire, tout en préservant l’environnement et le patrimoine naturel et culturel de ces montagnes. Après un Master en Tourisme, Patrimoine et développement durable (Universités Marrakech/Perpignan), j’ai décidé de mettre en place des structures pour valoriser le tourisme rural au Maroc.

Mon action pour le développement du tourisme rural au Maroc s’est déroulée en plusieurs étapes :

– Création de TERRES NOMADES, une agence de voyages engagée dans la mise en place d’un tourisme durable et responsable en intégrant les populations des régions visitées dans la réalisation de nos voyages ;

– Création de structures d’hébergements pour diversifier l’offre touristique en zone rurale : Ecolodge Tighremt assif Melloul et bivouac de charme

– Création d’une association, l’association Anergui, à laquelle Terres Nomades reverse 2% de ses bénéfices annuels, pour réaliser des projets socio-économiques sur une vallée de l’atlas marocain, la vallée d’Anergui. Cette vallée, dont je suis originaire, est située dans le géoparc du Mgoun, une région de montagne très préservée qui a un potentiel touristique authentique d’une grande richesse, mais où les populations semi-nomades vivent dans une extrême précarité.

Une démarche gagnant/gagnant
Pour le voyageur : Découvrir des lieux préservés et voyager responsable, dans le respect des habitants et de leur environnement. Voyager autrement, et rencontrer les habitants. Sortir du tourisme de masse, en voyage sur mesure ou en mini groupe, accompagnés par des guides professionnels locaux et francophones.
Pour les locaux : Générer des revenus pour les maintenir sur leur territoire, afin qu’ils puissent devenir les acteurs de l’économie locale. Préserver leur patrimoine social et culturel.

L’action de l’association ANERGUI touche plusieurs domaines, notamment :
– L’amélioration du cadre de vie des habitants par le développement du tourisme rural.
– La mise en valeur de l’artisanat local, afin de générer des revenus pour les femmes
– La sensibilisation des populations de la vallée à la problématique de la gestion des ressources naturelles, et la préservation du patrimoine naturel de la vallée (reboisement & préservation des antiques greniers)
– La scolarisation des enfants de la vallée
– L’amélioration des soins médicaux par la creation d’une maternité pour les femmes

Pour cette action nous avons reçu le PRIX SOLIDARITE / TALENTS DE LA MONTAGNE en 2012 à l’International
Et le TROPHEE MAROC TOURISME RESPONSABLE en 2014

Engagée dans la mise en place d’un tourisme plus responsable, notre agence est membre de l’association Voyageurs et Voyagistes Eco responsables (V.V.E.)

L’Association ANERGUI

L’association ANERGUI s’implique dans la réalisation de projets de développements en zone rurale, et particulièrement dans une vallée de l’Atlas marocain, la vallée d’Anergui.

Le siège social de l’Association ANERGUI pour la Culture et le Développement, se trouve à Aït Boulmane – Province d’Azilal .
Association « Dahir (Décret) du 15 Novembre 1958, et le Dahir de Avril 1973 », créée 25 avril 2007
Statuts déposés au tribunal d’Azilal – Maroc / sous le n°07/104

Les membres de l’association
Ses membres sont des responsables et guides de l’agence Terres Nomades et des habitants de la vallée. Les projets sont définis en commun selon les priorités des habitants. Tous les membres de l’association sont bénévoles.

Les financements de l’association
Les projets sont financés par l’agence Terres Nomades qui reverse 2% de son bénéfice annuel à l’association. Mais aussi grâce aux dons des adhérents, et aux partenariats avec les entreprises locales.

L’action de l’association ANERGUI touche plusieurs domaines, notamment :

– L’amélioration du cadre de vie des habitants par le développement du tourisme rural ;

– La sensibilisation des populations de la vallée à la problématique de la gestion des ressources naturelles, et la préservation du patrimoine naturel de la vallée (campagne de reboisement / captation d’une source / préservation des antiques greniers) ;

– La construction d’une école pour la scolarisation des enfants de la vallée ;

– La création d’un partenariat entre un artisan-createur de tapis et les femmes de la vallée pour le cardage et le filage de la laine : 100 femmes intégrées dans le projet ;

– La gestion d’une maternité pour les femmes de la vallée d’Anergui. Accueil gratuit des femmes, suivi médical. Une femme de la vallée a été recrutée pour gérer la maternité. En 2021, creation d’un emploi en pour suivi des femmes à domicile en lien avec l’INDH ;

Les actions de l’association

2005 :
● Captation d’une source, acheminement de l’eau dans les villages et construction de fontaines en partenariat avec une autre association.

2006 :
●Aide aux enfants de deux écoles de la vallée dans leur scolarité.

2007 :
●Construction et aménagement d’une école au village de Aït Boulmane, et parrainages d’enfants

2008 :
●Achat de chauffages pour les écoles de la vallée. Achat de cartables et fournitures scolaires. Aide aux familles en situation de grande précarité.

2009 :
●Aide à la scolarité pour les écoles des enfants de la vallée. Distribution en mars, de 6 tonnes de vivres à 280 familles nomades en détresse.

2010 :
●Distribution de fournitures scolaires et vêtements aux élèves du collège de Ouaouizart et lycée de Tagleft.
●Gestion de l’eau sur toute la vallée, et embauche d’un ouvrier.
●Partenariat avec un fabricant de tapis de Ouaouizarth, pour le lavage, cardage, filage de la laine afin de générer un revenu régulier aux femmes de la vallée : 30 femmes sont intégrées dans ce projet.

2011 :
●Convention avec le Ministère de l’éducation pour prise en charge de 15 adolescents du collège de Tagleft, avec location d’une maison, aménagement, fournitures scolaires, vêtements ; création d’un emploi avec embauche d’un gardien.
●Partenariat avec www.ambulancedonation.com pour l’acquisition d’une ambulance.

2012 :
●Renouvellement de la convention passée en 2011 avec le Ministère de l’éducation pour prise en charge de 7 adolescents supplémentaires. Aujourd’hui 22 jeunes du collège de Tagleft sont soutenus par l’association.
●Opération 1000 arbres pour la vallée : En collaboration avec les Eaux et Forêts de la province, nous avons distribué aux familles 1000 arbres (caroubiers – pins d’Alep – cyprès de l’Atlas) pour une campagne de reboisement. Dans le cadre de ce programme, l’association a acheté et distribué 200 pommiers et 500 noyers pour diversifier les revenus de ces familles qui vivent essentiellement de l’agriculture et de l’élevage (activité fortement dépendantes des aléas climatiques et de la sécheresse).
●Renouvellement du partenariat avec un fabricant de tapis de Ouaouizarth, pour le lavage, le cardage et le filage de la laine intégre 90 femmes dans le projet.
●Ouverture de DAR OUMOUMA, une maternité pour les femmes de la vallée. Gestion de la maison et création d’un emploi administratif.

2013:
●Captation d’une source et acheminement de l’eau dans la vallée
●Nouvelle Opération 1000 arbres pour la vallée : Nouvelle distribution de 1000 arbres, dont des cyprès de l’Atlas, toujours en collaboration avec les Eaux et Forêts de la province d’Azilal
●Organisation du Moussem d’Anergui. Pour maintenir une des traditions les plus authentiques de cette vallée, l’Association organise le Moussem annuel et encourage musiciens, poètes et danseurs locaux.
●Renouvellement du partenariat avec un fabricant de tapis de Ouaouizarth, pour le lavage, le cardage et le filage de la laine qui intègre aujourd’hui 120 femmes de la vallée.

2014:
●Distribution de 500 amandiers aux villageois pour diversifier leurs revenus.
●Construction de toilettes pour les écoles.
●Distribution de fournitures scolaires pour les écoles de la vallée. Distribution de vêtements chauds aux familles nomades des hauts plateaux.
●Renouvellement du partenariat avec un fabricant de tapis de Ouaouizarth, pour le lavage, le cardage et le filage de la laine qui intègre aujourd’hui 120 femmes de la vallée.
●Organisation du Moussem d’Anergui.

2015:
●Construction de toilettes pour les écoles.
●Distribution de fournitures scolaires pour les écoles de la vallée.
●Distribution de 20 cartons de vêtements au village de Aftis, collectés par une association du 93.
●Depuis son ouverture DAR OUMOUMA a accueilli plus de 100 femmes de la vallée.Chaque maman repart avec un trousseau pour son enfant
●Renouvellement du partenariat avec un fabricant de tapis de Ouaouizarth, pour le lavage, le cardage et le filage de la laine qui intègre aujourd’hui 120 femmes de la vallée.
●Organisation du Moussem d’Anergui.

2016:
●Don d’ordinateurs pour la salle informatique du nouveau college d’Anergui
●Distribution de fournitures scolaires pour les écoles du village de Ait Boulmane.
●Distribution de vêtements aux familles.
●DAR OUMOUMA, géré par l’association, a dépassé les 100 naissances. Chaque maman repart avec un trousseau pour son enfant
●Renouvellement du partenariat avec un fabricant de tapis de Ouaouizarth, pour le lavage, le cardage et le filage de la laine qui intègre aujourd’hui 120 femmes de la vallée.

2017:
●Distribution de fournitures scolaires pour les écoles du village de Ait Boulmane.
●Distribution de vêtements aux familles
●DAR OUMOUMA, géré par l’association, a dépassé les 100 naissances. Chaque maman repart avec un trousseau pour son enfant
●Renouvellement du partenariat avec un fabricant de tapis de Ouaouizarth, pour le lavage, le cardage et le filage de la laine qui intègre aujourd’hui 120 femmes de la vallée.

2018:
●Don d’ordinateurs pour la salle informatique du nouveau college d’Anergui
●Distribution de fournitures scolaires pour les écoles du village de Ait Boulmane.
●Distribution de vêtements aux familles
●DAR OUMOUMA (la maison de la maman) accueille une centaine de femmes de la vallée. Sur place assistance d’un médecin et 2 infirmières. Chaque maman repart avec un trousseau pour son enfant
●Renouvellement du partenariat avec un fabricant de tapis de Ouaouizarth, pour le lavage, le cardage et le filage de la laine qui intègre aujourd’hui 120 femmes de la vallée.
●Acquisition d’un grenier pour restauration et préservation de ce patrimoine berbère de montagne

2019:
●Distribution de fournitures scolaires pour les écoles du village de Ait Boulmane.
●Distribution de vêtements aux familles
●DAR OUMOUMA (la maison de la maman) accueille une centaine de femmes de la vallée. Sur place assistance d’un médecin et 2 infirmières. Chaque maman repart avec un trousseau pour son enfant
●Renouvellement du partenariat avec un fabricant de tapis de Ouaouizarth, pour le lavage, le cardage et le filage de la laine qui intègre aujourd’hui 120 femmes de la vallée.

2020:
●DAR OUMOUMA (la maison de la maman) accueille une centaine de femmes de la vallée. Sur place assistance d’un médecin et 2 infirmières. Chaque maman repart avec un trousseau pour son enfant
●Renouvellement du partenariat avec un fabricant de tapis de Ouaouizarth, pour le lavage, le cardage et le filage de la laine qui intègre aujourd’hui 120 femmes de la vallée.

L’association étant financées essentiellement par l’agence TERRES NOMADES, l’année 2021 sera malheureusement sans autre action sociale, dans la mesure où l’agence de voyage est à l’arrêt depuis le début de la pandémie COVID

2013-2015 : L'association organise chaque année le Moussem d'ANERGUI rassemblant nomades et sédentaires de la tribu Ait Sukhmane

2015 : Distribution de vêtements collectés par une association de jeunes du 93

2012-2015 : Depuis sont ouverture DAR OUMOUMA a accueilli plus de 100 mamans de la vallée et leurs bébés

2011-2015 : Campagne de reboisement. Depuis 2011 plus de 3000 arbres ont été distribués aux habitants de la vallée d’Anergui

2011-20155 : Le partenariat concerne aujourd'hui 120 femmes de la vallée pour le cardage et filage de la laine

Ecotourisme. Voyager responsable…

Inspirer le changement par la rencontre et le voyage. Et vous faire partager une approche différente du voyage avec des expériences de voyages en milieu rural (atlas et sud marocain), des voyages à échelle humaine et à impact local. Mais aussi des séjours en immersion en privilégiant l’hébergement chez l’habitant.

Nous proposons ses séjours à notre Ecolodge dans la vallée d’Anergui, ou à notre camp nomade sur les hauts plateaux. Deux sites gérés par l’habitant selon notre volonté de pratiquer un tourisme durable & responsable, et vous offrir des séjours où authenticité et rencontres sont au rendez-vous!

A l’ecolodge Tighremt assif Melloul, tout est organisé dans le respect de l’environnement et son intégration dans la nature environnante. Maison construite selon les méthodes traditionnelles, uniquement en pisé/ utilisation de l’énergie solaire/ eaux usées traitées/ hammam chauffé avec du bois de récupération et déchets non végétaux/ économiseurs d’eau/ création d’un jardin BIO/ élevage de volailles/ installation de ruches. L’eau qui alimente le jardin provient d’une source captée dans la montagne ; elle profite également à tous les villageois.

Situé sur les terres d’altitude de l’atlas marocain, notre bivouac saisonnier propose de juin à octobre des séjours en totale harmonie avec l’environnement. Et vivre quelques jours en immersion au cœur d’un Maroc préservé. Composé de 5 tentes caïdales confortables, il puise son charme dans sa simplicité et dans sa convivialité, à l’image de la grande tente traditionnelle, la khaima qui fait office d’espace à vivre et de salle à manger. Et sous les genévriers thurifères centenaires, un coin détente est à votre disposition.

L’ecolodge et le bivouac sont un élément essentiel pour la promotion de l’ecotourisme dans la vallée. Ces 2 structures gérées par l’habitant, permettent une véritable immersion dans les traditions et la culture berbère.
Découvrir l’ecolodge

De nombreuses possibilités sont proposées:
– Balades à la journée à partir de notre Ecolodge
– Randonnée dans l’atlas marocain passant par notre Ecolodge ou notre camp nomade,

Pour ceux qui n’aiment par forcément marcher, nous proposons un circuit 4X4 à la découverte des terres nomades de l’Atlas, incluant plusieurs nuits à Tighemt Assif Melloul.

Nos séjours et randonnées sont basées sur la rencontre, mais aussi sur le partage en faisant bénéficier directement les villageois de notre passage : gîte et repas chez l’habitant, locations de mules, emplois de muletiers et cuisiniers, vente de l’artisanat réalisé par les femmes.

A travers l’association ANERGUI choisissez un tourisme responsable qui permet un enrichissement mutuel accueillant/accueilli

Ecolodge au coeur des montagnes de l'atlas marocain

Tighremt assif melloul, gite dans l'Atlas

Atlas marocain :La vallée d’Anergui

« Respirez : vous êtes arrivés, face à l’un des plus beaux paysages du monde et, pas d’erreur, tout est juste bien ! Anergui est sans doute l’un des derniers endroits du Maroc où l’on peut remonter le temps, pour découvrir un monde disparu, loin du tourisme de masse. »
Xavier Zimbardo, Photographe
Extrait de GRANDS REPORTAGES /octobre 2003

La vallée de l’Anergui, territoire des tribus berbères Aït Sukhmane

La vallée de l’Anergui, se trouve à 320kms au nord-est de Marrakech, dans le Géoparc du Mgoun, une région qui fait le trait d’union entre le Haut et le Moyen Atlas. Encore récemment isolés, ces hauts plateaux et vallées d’altitude de l’Atlas ont préservé les traditions ancestrales des tribus berbères montagnardes Aït Haddidou, Aït Abdi et Aït Sukhmane.

Certains sont nomades transhumants, et suivent ces sentiers d’altitude utilisés par les grandes tribus berbères du Maroc, depuis la nuit des temps. Un voyage qui les mène des hautes terres de l’Atlas aux portes du désert.
D’autres se sont sédentarisées le long des oueds, et ont construit de superbes villages fortifiés comme le village de Ait Boulmane, où se trouve notre ecolodge. Et en été, ils s’installent en estive sur les hauts plateaux avec leurs troupeaux, sous leurs grandes tentes noires, les khaimas. Ou dans des bergeries comme le haut plateau du Koucer, où nous avons installé un bivouac de charme.

Les plus beaux villages citadelles de l’Atlas

L’architecture des villages de la vallée d’Anergui est d’une beauté rude et simple, notamment les –ighremen– greniers citadelles en pisé et briques crues. On y entreposait les récoltes et biens précieux pendant les transhumances. Ces forteresses permettaient aussi de protéger les familles lors des guerres tribales

Une tradition rurale ancestrale

Les mules, –tassardount- en Tamazight, sont indispensables dans la vie des berbères : se déplacer, chercher l’eau, aller au souk, accompagner le travail des champs et … porter les sacs des randonneurs.
Les femmes, elles, s’affairent aux travaux des champs, réalisant carré après carré, un échiquier de cultures. Elles reviennent au village au milieu de la matinée, à l’heure du thé et de la cuisson du pain, qu’elles assurent dans leurs fours en terre devant la maison.

Les moussems

A la fin des moissons ont lieu les moussems. A la fois lieu de pèlerinage et foire commerciale, lieu de rencontre et de distraction, ils sont aussi le lieu où les paysans vendent leur bétail et où les tribus renouvellent les alliances entre familles. Les moussems du Moyen Atlas sont réputés pour avoir conserver leur authenticité.

Nos partenaires

Redonner un sens au voyage et devenir acteur d’un tourisme responsable, implique pour certains, un changement d’habitudes. Pour nos clients qui ont fait le choix de voyager avec nous, c’est un choix réfléchi, qui est devenu un engagement concret dans leur façon de voyager. Nous les remercions vivement !
Sans oublier nos équipes de guides qui sont de vrais professionnels engagés dans la qualité et l’éthique.

La société ALCIMED (à l’initiative de Benoît Blanchard) a contribué au financement de l’aménagement de DAR OUMOUMA (La maison de la maman).
http://www.alcitrek.com/topic1/index.html

Bernard RIE et Paul MANSCOURT ont contribué à enrichir ce site en nous autorisant à utiliser leurs photos réalisées lors de leur séjour dans la vallée.
http://riebernard.zenfolio.com/

Et nos contributeurs et clients TERRES NOMADES ou CYBER BERBERE :
Mme Monique SCHWEBEL, M. & Mme MOREL, M. & Mme JEANNEAU, M. & Mme ROUZIERE, Famille LEGUERN, M. & Mme HEREN, M. & Mme GERVAIS, M. & Mme GALVIN, M. & Mme LEFRET-HEVIN, M. & Mme AUDIGIER, M. & Mme BARBIER, M. & Mme de BELILOVSKY, M. & Mme MONGOIN, M. BOUHELIER, M. & Mme DEVEAUX,
M. JARDIN, Regis BIECHER, M. & Mme RAYNAUD, Anne Marie SIMON, M. & Mme MICHEL, M. & Mme BARAT, Alain FERRAGE, Abdel ZNAGUI, M. & Mme POUPEL, Xavier ZIMBARDO, Dominique ROGEAUX, M. & Mme TETARD, M. & Mme SIMON, M. & Mme TISSOT Claude, M. & Mme Sylvain BAUD, Mme BAUD-DESHOUX
Mlle Anne GRANDPERRET, M. & Mme Philippe GAYDON, Mme Catherine BAUD,
M. & Mme MECHOUD Gilles, M. Laurent IBOS, M. & Mme BAVEREY, M. & Mme WIDMANN, M. & Mme PINSAC, M. & Mme HAYE, M. Bernard BESSON, Mme FAUJOUR, M. & Mme VALENTIN…

News
  • Un bivouac de charme sur les hauts plateaux nomades

    Nouveauté : Un bivouac de charme a été installé sur les hauts plateaux du Koucer, géré par une famille nomade.
    Venez à la rencontre des nomades du Koucer et passez la nuit à notre camp nomade confortable au milieu d'une nature sauvage....Un retour à l'essentiel!

  • Le moussem d'Anergui

    L’Association organise début octobre de chaque année le Moussem qui rassemble nomades et sédentaires de la tribu des berbère Ait Sukhmane pour 3jours de fêtes : Chants traditionnel et "Ahidous". Afin de préserver la tradition orale des tribus berbères de l'atlas (musique, danses, poesie) l'association a financé partie de ce moussem

  • Action pour les femmes

    En 2010, l'association a initié un partenariat entre un artisan-createur de tapis : 30 femmes avaient adhéré au projet. En 2014 elles seront 100 femmes engagée dans le travail du cardage et filage de la laine. Aujourd'hui des femmes nomades les ont rejoint; elles sont maintenant 120 femmes dans le projet initié par l'association. Rémunérées directement par l'artisan, l'association assure le lien entre les femmes et le createur.

  • campagne 1000 arbres pour la vallée

    En 2012 : 1000 arbres (caroubiers – pins d’Alep – cyprès de l’Atlas)  ont été distribué pour une campagne de reboisement en lien avec les Eaux-et-fôrets de la région d'Azilal. Pour les villageois engagés dans le projet, l'association a offert 200 pommiers et 500 noyers…
    En 2013 : Toujours en collaboration avec les Eaux et Forêts de la province, nouvelle distribution de cyprès de l'Atlas.
    En 2014 : Distribution de 500 amandiers aux villageois pour diversifier leurs revenus. Et nouvelles plantations de cyprès.

  • Notre Ecolodge Tighremt assif Melloul

    Notre ecolodge est situé au coeur des montagnes de l'Atlas dans le Geoparc du Mgoun, à 320kms de Marrakech, au coeur d'une vallée très préservée, la vallée d'Anergui. Notre maison traditionnelle vous ouvre grand les portes de la culture et des traditions berbères. Il est géré par l'habitant selon notre volonté de pratiquer un tourisme durable & responsable